Nettoyage de VMC

VMC-nettoyageANH réalise l’entretien ­courant et ­régulier de la VMC, à défaut duquel divers désordres risquent d’apparaître : odeurs ­persistantes, condensation, ­moisissures, craquellement des peintures… Autant de signes qui doivent alerter sur l’importance du bon fonctionnement de votre système de ventilation

Particulier / maison individuelle :

Selon la règlementation en vigueur, l’installation d’une ventilation est une obligation pour tous les logements construits après 1982.

Le nettoyage d’une VMC dans une maison individuelle n’est pas une obligation légale, mais l’ensemble des spécialistes de la ventilation préconise tout de même un nettoyage minimum :

  • une fois par an de votre installation
  • tous les 6 mois de vos bouches d’extraction
  • tous les 5 ans de vos réseaux

Sans cet entretien, votre système VMC deviendra moins performant (moteur encrassé, développement de bactérie dans les réseaux, risque de panne, diminution de l’aspiration…)

VMC-nettoyage-particulier

Copropriété :

Extrait de l’Arrêté 1989-05-30 art. 1 jorf 9 mai 1989 : « Le propriétaire ou le syndic d’un immeuble équipé d’installations collectives de ventilation mécanique contrôlée … est tenu de faire entretenir et vérifier périodiquement l’ensemble de ces installations et d’en assurer la maintenance … avec un ou plusieurs professionnels qualifiés. »

Débimetre

Débimètre

ANH propose des contrats de maintenance de VMC auprès des copropriétés :

  •  Nettoyage des pales du moteur et de l’ensemble du caisson
  • Remplacement des courroies si équipé
  • Dépoussiérage des conduits
  • Aspiration des résidus de poussières
  • Dépannage en urgence
  • Contrôle de débit

Nous confier l’entretien de votre ventilation, c’est réduire le risque de pannes parfois très couteuses et assurer la qualité de l’air que vous respirez.

Industriel :

Le code du travail fixe des règles en matière de ventilation, d’aération et d’assainissement de l’air aux employeurs pour les locaux où le personnel intervient, personnel salarié. D’après l’article R222-1 du code du travail, dans les locaux où les travailleurs sont appelés à séjourner, l’air doit être renouvelé de façon à maintenir un état de pureté de l’atmosphère préservant ainsi la santé des travailleurs.